Isolation antivibratoire

Les vibrations peuvent avoir des effets préjudiciables. Cela peut aboutir à la destruction de l’objet à l’origine de la vibration ou à des dommages au niveau de l’environnement immédiat. Il faut assumer les frais d’entretien et les temps d’arrêt qui en résultent. De manière appropriée, un isolateur anti-vibrations peut être constitué d’acier, d’air ou d’élastomères. Son action consiste à absorber et à neutraliser une grande partie de ces forces destructrices. L’énergie cinétique formée est amortie par les mouvements de l’isolateur et partiellement transformée en chaleur. Contrairement à l’absorption d’énergie, ces isolateurs ne réagissent pas seulement à des mouvements linéaires mais également à des chocs aléatoires provenant de toutes les directions dimensionnelles.