Polymérisation

La polymérisation marque la fin du procédé de revêtement. C’est seulement une fois la polymérisation terminée que les propriétés typiques du revêtement telles que la réduction du frottement, la résistance à l’usure, la protection contre la corrosion, la résistance aux fluides, etc. s’établissent définitivement. Selon le type de résine synthétique utilisée, les revêtements durcissent à température ambiante ou à des températures comprises entre 90 °C et 380 °C.

Le durcissement thermique est réalisé dans des fours à chambre appropriés qui font l’objet d’un calibrage régulier ou dans un four continu au sein d’une ligne de revêtement automatique.