Lubrification de joints

Les exigences posées à un joint découlent directement de son domaine d’application. Un joint d’étanchéité est utilisé pour effectuer une séparation des zones qui contiennent différentes substances et/ou pressions. Leurs principaux domaines d’applications se trouvent là où il faut éviter les pertes de substances (par ex. lubrifiants) et la pénétration de corps étrangers (par ex. la poussière) à l’intérieur d’un système (par ex. un système de lubrification).

On fait la distinction entre les techniques d’étanchéité utilisées pour des pièces fixes et celles utilisées pour des pièces mobiles (joints statiques et joints dynamiques). Les joints mobiles sont soit des joints pour mouvements droits et linéaires, soit des joints pour mouvements de rotation.

Par nature, les élastomères pour joints sont relativement souples et élastiques. C’est grâce à ces propriétés qu’une matière en caoutchouc adopte la forme de sa pièce complémentaire. Cela peut entraîner un collage non souhaitable des deux pièces. Dans un tel cas, un lubrifiant en tant qu’agent de séparation s’avère indispensable.

Le gonflement ou le rétrécissement sont les phénomènes les plus fréquents que les matériaux des joints peuvent subir au contact avec des lubrifiants. Un gonflement se produit sous l’effet de la diffusion du matériau d’étanchéité en direction de la surface jusqu’à ce que celle-ci en soit saturée. Le comportement de gonflement dépend aussi bien de la structure chimique de l’huile et du polymère que du degré de réticulation (durcissement). Le rétrécissement est, la plupart du temps, une conséquence de la migration des plastifiants. 

C’est pourquoi il est essentiel de sélectionner le bon lubrifiant contenant l’huile de base appropriée. Dans tous les cas, il est judicieux de réaliser des tests de compatibilité.

Dichtungsschmierung_800x376

Produits Credimex envisageables pour cette application

Joint torique Molycote 55
Molycote111
Molycote5511
MolycoteHP-870
Dow Corming 4 Compound
Dow Corming 4 Compound